Qu’est-ce que le SXO (Search Expérience Optimization) ?

Le SXO est le mariage parfait entre l’UX design et le SEO. L’objectif est de faire en sorte que l’interface web réponde parfaitement aux besoins de satisfaire l’expérience utilisateur, mais également les attentes des moteurs de recherche. 

Ainsi, l’UX Designer doit désormais penser à toutes les techniques à mettre en œuvre dans un projet de réalisation pour que celui-ci réponde aux règles de référencement naturel. Cela implique une extension de ses connaissances techniques puisque la base même du SEO commence par un bon réglage de l’outil de gestion de contenu.

Il est également important de comprendre comment fonctionnent les algorithmes de Google pour que l’ensemble des techniques SEO allié au design soit parfaitement encadré. C’est dans ces conditions qu’une optimisation technique, associée à une optimisation des contenus, mais également une optimisation des liens internes, sont des paramètres sur lesquels il est important de se concentrer.

Le SXO, une évolution du SEO ?

Dans la mesure où le métier d’UX Designer a pour principal objectif de répondre au maximum aux attentes des utilisateurs d’un site Internet, tant sur le plan ergonomique que technique, il est désormais important de se penche également sur les intentions de conversion.

Car, finalement, quelle que soit la configuration d’un site Internet, qu’il s’agisse d’un site d’entreprise, un blog ou une boutique en ligne, son objectif est de convertir les utilisateurs. C’est-à-dire qu’à partir du moment où un site Internet a un but précis, le devoir du designer est de mener l’internaute vers ce but.

On peut alors se poser la question de savoir si le SXO est une évolution du SEO. Oui, dans le sens où désormais le référencement naturel ne concerne plus uniquement le contenu éditorial d’un site Internet, mais touche également à l’ensemble de l’environnement de ce contenu, c’est-à-dire le design. Il s’agit donc d’une véritable fusion qui doit s’opérer dans une harmonie la plus aboutie pour que l’utilisateur ait une bonne expérience sur le site Internet, et que le propriétaire de l’interface atteigne ses objectifs commerciaux. Finalement, la satisfaction doit être atteinte par les deux parties !

Comment optimiser votre SXO ?

Optimisation techniqueSXO

  • Temps de chargement : Le temps de chargement est un critère d’optimisation incontournable. En effet, celui-ci doit répondre aux besoins d’instantanéité des internautes, toujours à la quête de l’information la plus rapidement disponible et accessible. Ainsi, le temps de chargement optimal est de 3 secondes. Au-delà de ce délai, le risque que le visiteur abandonne le site pour aller visiter un concurrent est multiplié par 5.
  • Mobile First : Le critère du Mobile First est devenu comme une évidence. Face à la navigation désormais nomade des internautes, il est absolument indispensable qu’un site Internet soit accessible sur tous les types de supports. Depuis un ordinateur bien sûr, mais également sur tablette et mobile.
  • Données structurées : Lorsqu’un internaute arrive pour la première fois sur un site, il est important que toutes les informations auxquelles il peut avoir accès soient correctement hiérarchisées. La structure des données est donc une étape importante dans la réalisation d’un site Internet. C’est même la première phase de la conception d’un site, avant sa réalisation. En effet, un internaute qui réussit à naviguer de façon fluide sur un site Internet peut facilement atteindre son objectif : soit valider son panier ou s’abonner à un service par exemple. Dans tous les cas, quelle que soit la raison pour laquelle il est venu visiter votre site Web, si son cheminement se fait sans encombre, vous avez l’assurance de sa complète satisfaction.
  • HTTPS/SSL : L’utilisation du protocole sécurisé HTTPS grâce à un certificat SSL fait partie des critères que les algorithmes de Google prennent en compte dans le référencement naturel d’un site Web. En effet, le moteur de recherche accorde une importance particulière au site Internet qui confirme la sécurité des internautes lorsque ceux-ci naviguent à travers l’interface.

Optimisation des contenusSXO

  • Qualité et pertinence du contenu : En référencement naturel, la qualité et la pertinence du contenu sont des critères primordiaux. En effet, lorsque l’internaute émet une requête sur les moteurs de recherche, les robots leur proposent uniquement des sites Internet qui peuvent leur offrir une réponse pertinente à leur demande. Ainsi, dans la conception d’un site Web, il est important de bien se focaliser sur la qualité du contenu délivré, sur la crédibilité des informations fournies, mais également sur leur pertinence, par rapport aux attentes des internautes.
  • Sommaire interactif pour les articles longs : À partir de 1000 mots, un article est considéré comme long. Lorsqu’un visiteur se retrouve face à un article riche et dense, il est important de lui faciliter la navigation en lui fournissant un aperçu explicite du contenu du texte grâce un sommaire interactif. Cela lui permet de visualiser ce qu’il va trouver dans le texte, en l’aidant à visualiser rapidement l’élément qui pourrait répondre à la raison pour laquelle il est sur ce site Internet précisément. Ainsi, la conception d’un sommaire interactif doit être minutieuse et orientée vers l’accessibilité de l’utilisateur.
  • Ajout de média pour illustrer : Parfois, une image vaut 1000 mots ! Et cela ne concerne pas uniquement les articles de blog. En effet, avec la multitude d’informations que les internautes peuvent trouver sur Internet, il est indispensable d’insérer des médias pour illustrer votre site. Pour cela, il faut choisir des images agréables à regarder, c’est-à-dire, qui répondent à toutes les règles ergonomiques qui peuvent accroître l’expérience utilisateur.

Optimisation des liens

  • Arborescence : L’arborescence est l’organisation hiérarchique du contenu éditorial d’un site Internet. La conception de cette structure est importante pour aider l’internaute à naviguer à travers l’interface. Sans cette arborescence, les informations risquent d’être rangées de façon anarchique, ce qui pourrait nuire à l’expérience utilisateur.
  • Menu et megamenu : En ce qui concerne le menu, sur le plan ergonomique et visuel, il est toujours préférable de faire simple et efficace. En effet, sur le plan SEO, l’utilisation des mots-clés pour nommer les menus est une excellente idée. Sur le plan technique, moins l’internaute a de choix, plus il aura de chance de vouloir découvrir ce que le site Internet lui propose. Cela vient d’un principe très simple : le cerveau a beaucoup plus de difficultés à faire un choix lorsque trop de possibilités lui sont offertes.
  • Maillage interne : Le maillage interne est tout le nerf de la guerre d’un site Internet. En effet, le but est de garder l’internaute sur votre site web le plus longtemps possible. Vous devez l’aider à naviguer d’un article à un autre. Et cela n’est possible que grâce à un bon maillage interne. Le second avantage concerne les moteurs de recherche. En effet, lorsque Google constate qu’un site contient un maillage interne parfaitement équilibré, il en déduit que les contenus font partie d’une thématique cohérente. Enfin, en ce qui concerne le design, il est important de varier les plaisirs ! Pour cela, le maillage interne peut être présenté comme des liens à l’intérieur des textes, ou des boutons, sous forme d’appel à l’action, qui permettent d’accéder à d’autres articles de votre site Internet.

Les points essentiels à retenir : le SXO est un alliage imparfait entre le référencement naturel et l’UX Design. C’est une technique qui permet de satisfaire tous les protagonistes de l’univers du Web : les moteurs de recherche, le propriétaire du site, et surtout les utilisateurs.

En ayant des contenus pertinents qui répondent parfaitement à leurs attentes, les internautes trouvent également des sites Internet au design agréable et engageant. C’est donc dans cette optique que le SXO est devenu une pratique désormais incontournable !

Partagez votre amour