12 règles d’ergonomie par Amélie Boucher

Amélie Boucher est ergonome de profession, et exerce en tant que consultante en stratégie UX Design et recherche utilisateur. L’auteure passionnée a mis au point 12 règles d’ergonomie appliquée dans l’UX Design de façon exemplaire dans le monde du design numérique.

Voyons ces formules en détail.

Les 12 règles d’ergonomies

1 – Architecture

L’architecture du site doit être clairement identifiable pour offrir à l’utilisateur la meilleure expérience et une ergonomie optimale. Pour cela, il faut mettre à sa disposition des informations bien organisées, des menus limpides et une navigation fluide. Architecturer l’information consiste ainsi à l’organiser de façon à ce que l’utilisateur puisse intuitivement s’y retrouver.

Pour cela, vous devez catégoriser les informations en créant des groupes de contenus, puis faire un travail de structuration en hiérarchisant les éléments. Voici comment vous pouvez vous y prendre en pratique :

  • Créez des groupements de contenus logiques en leur donnant un sens fluide
  • Structurez en mettant en évidence des contenus clés. Rappelez-vous, une navigation simple et logique permet une bonne expérience utilisateur !
  • Concevez des menus simples, organisés et parfaitement réfléchis : le but est de garder le visiteur le plus longtemps possible sur le site en répondant à toutes les questions auxquelles il est venu chercher une réponse, et lui en faire découvrir d’autres !

➥ 2 -Organisation visuelle

L’organisation visuelle concerne cette fois-ci une page du site. Il s’agit toujours de son architecture visuelle dont l’objectif est de soulager la perception cognitive de l’utilisateur. Le texte doit être structuré et aérien.

Les images en rapport avec le sujet sont également de bonne qualité. Les vidéos accessibles et les sources crédibles. Voici comment vous pouvez vous y prendre en pratique :

  • Privilégiez les informations essentielles en supprimant celles qui n’ont aucun lien avec le sujet. 
  • Relisez vos contenus ! Balayez les répétitions, les phrases vides ou les expressions de remplissage. Faites respirer vos textes, donnez-leur de l’oxygène ! Utilisez efficacement les balises HTML, veillez à la taille et au choix des polices, misez sur des images nettes et qui dégagent une influence positive.

➥ 3 -Cohérence

Tout au long de sa navigation sur votre site, l’utilisateur va construire une image mentale de l’organisation du site. Ainsi, le but de l’UX Designer est de faire en sorte que l’expérience de l’internaute soit la plus agréable possible, mais surtout qu’il ait envie de revenir sur votre interface !

Pour cela, une certaine cohérence est primordiale afin de lui simplifier la navigation. Voici comment mettre la notion de cohérence en pratique :

  • Étudiez attentivement le positionnement et la localisation de chaque élément que compose votre site. Gardez cette cohérence sur chacune de vos pages. Il peut s’agir de l’emplacement des boutons « Ajouter au panier », « Page suivante », « En savoir plus », etc. La couleur, la forme, la police doivent être cohérentes. Cette concordance automatise la gestuelle de l’internaute et lui permet de se concentrer sur la pertinence de vos contenus.
  • Analyser minutieusement le champ sémantique de vos textes : les mots, leurs déclinaisons doivent également conserver une certaine fluidité afin d’encercler le lecteur dans une bulle de champ lexical riche, c’est également un bon moyen d’améliorer le référencement de votre site internet.

➥ 4 -Conventions

Lorsque l’utilisateur arrive pour la première fois sur un site, il possède déjà une expérience de navigation qu’il a acquise sur d’autres sites web. Ainsi, il a déjà une certaine idée du fonctionnement qu’il attend de votre site. Souvenez-vous de la loi de Jakob qui parle de la convention à reproduire. Il s’agit exactement de ce principe.

En ergonomie, si vous tenez compte des conventions et des standards déjà établis sur le web, vous garantissez une grande partie d’adhésion de vos futurs utilisateurs. En effet, la convention telle que la loi de Jakob l’indique, permet de mettre en œuvre et d’accepter des règles en matière d’ergonomie adaptées à l’internaute. Voici comment vous pouvez les mettre en pratique :

  • Veillez à ce que les éléments primordiaux d’interaction soient toujours aux mêmes endroits. Il peut s’agir des logos, de la barre de recherche, de l’accès au panier, etc.
  • Veillez également à respecter les mêmes modes d’interaction que proposent les sites les plus répandus. Les utilisateurs s’attendent à ce que votre site se comporte exactement comme la grande majorité des sites sur lesquels ils ont leurs habitudes de navigation. Cela les rassure.

➥ 5 -Information

L’objectif principal du contenu d’un site web est de répondre aux attentes de l’internaute en lui donnant des informations pertinentes. À vrai dire, cette règle semble plutôt logique. En revanche, son application doit se faire à toutes les étapes de conception de votre site. Fournir de l’information utile, claire et simple. Voici comment vous pouvez vous y prendre en pratique :

  • Mettez toujours à la disposition de l’utilisateur des informations relatives à sa navigation. Une barre de menu toujours accessible lors des défilements de page afin qu’il puisse y accéder à tout moment Rendez toujours disponible la barre de recherche pour qu’il puisse avoir instantanément la réponse à la question qui lui vient spontanément en tête
  • Identifiez-vous simplement dans la page « À propos » afin que vos lecteurs sachent qui leur fournit tant de précieux conseils ! 

➥ 6 -Compréhension

L’internaute est un être humain. Vous devez donc vous adresser à lui de manière personnalisée et utilisant des codes sémantiques qu’il connaît. Dans ce principe, il est important de bien définir le persona, c’est-à-dire le profil type de l’utilisateur cible. Son âge, sa catégorie socioprofessionnelle, son mode de consommation, ses supports digitaux favoris, etc.

Tous ces éléments fictifs vous permettront de cibler votre stratégie de design et de vous focaliser sur la compréhension des informations que vous fournissez à votre utilisateur. Voici comment vous pouvez vous y prendre en pratique :

  • Les mots ont un impact puissant et fort. Surtout sur le web où les informations abondent. Sur un sujet précis, il existe des milliers de réponses disponibles. Et donc autant de façons de traiter le sujet en question. Quel est votre objectif ? La réponse est limpide : être lu et relu et reconnu en tant qu’expert dans votre domaine ! Eh bien, pour cela, la réponse que vous apportez doit être différente et unique. L’internaute doit pouvoir trouver dans votre contenu tout ce dont il a besoin pour satisfaire son désir d’information.
  • Lorsque vous souhaitez utiliser des logos, des symboles ou des images, en ergonomie, votre choix sera d’une importance capitale. Il faut que les symboles soient compris de tous et les logos explicites ! L’internaute doit savoir à quoi correspondent ces images avant même de cliquer dessus. (ex. Les pictogrammes de lien vers les réseaux sociaux)

➥ 7 -Assistance

Quels que soient le thème et la finalité du site web en projet dont vous avez la charge, tous les éléments que vous allez y faire figurer doivent avoir pour vocation l’assistance de navigation, que celle-ci soit implicite ou explicite. Pour cela : 

  • Les principes généraux qui guideront votre conception sont : la visibilité et l’organisation. Pour que les visiteurs de votre site internet ne soient pas surchargés de manipulations compliquées et contraignantes, le plus simple est de faire simple ! Par exemple, la barre de menu conventionnellement en haut de page facilitera la navigation.
  • Aussi, en insérant des clics logiques, vous facilitez grandement la tâche de navigation de votre utilisateur. Pour cela, rendez cliquables tous les éléments qui aident le lecteur à prendre une décision. Sur un site e-commerce, le bouton « Ajouter au panier » bien entendu, mais aussi par exemple le « Guide des tailles », le bouton « Choix des couleurs », etc.

➥ 8 -Gestions des erreurs

L’UX Design consiste à fournir à l’utilisateur une expérience qui lui facilite la navigation sur votre site. Cette navigation a pour but de le garder le plus longtemps possible sur le site, à naviguer entre les pages, ou alors le mener à convertir son action en vente dans le cas d’un site e-commerce.

Pourtant, il arrive parfois que le système décide de mettre un frein à cette visite fluide, pour une raison quelconque. Par exemple, au moment de procéder à la validation de son panier, le système bloque, car l’adresse de livraison renseignée par l’utilisateur est indiquée comme étant « invalide ».

Le système renvoie le client à une page d’erreur qui l’oblige à fournir une seconde fois les informations de livraison. La conséquence est tout à fait humaine : soit il remplit de nouveau le formulaire d’adresse de livraison avec patience, soit il abandonne son panier en mettant des réserves sur la fiabilité de votre site. Voici comment vous pouvez vous y prendre en pratique :

  • Faites en sorte que l’acheteur ne se trompe pas, voire jamais. Pour cela, concevez votre projet de site de façon à ce que l’utilisateur soit correctement guidé dans tout ce qu’il accomplit sur votre site. Si l’on reprend l’exemple de l’adresse de livraison, lorsque l’utilisateur doit remplir un formulaire pour indiquer les informations nécessaires, mettez des astérisques sur les champs obligatoires pour que le système ne puisse pas bloquer le formulaire en cas d’oubli. 
  • Ajoutez des libellés et des légendes à chaque champ et surtout adaptez la longueur des zones de saisie.

➥ 9 -Rapidité

L’internaute est, par définition, en permanence dans l’instantanéité. Lorsqu’il arrive sur votre site internet, il a 2 objectifs : trouver ce qu’il est venu chercher et le trouver rapidement. En ergonomie, votre mission est donc de satisfaire au maximum ces deux intentions. Voici comment vous pouvez vous y prendre en pratique :

  • Utilisez la loi de la proximité pour rendre les éléments accessibles aux utilisateurs. Votre objectif est de respecter une proximité entre les champs contenant les informations et le bouton à cliquer pour passer à l’action. Par exemple, vous avez sans doute remarqué que, sur un site de boutique en ligne, le bouton « Ajouter au panier » se trouve toujours à proximité du produit correspondant. Cela semble logique, direz-vous, en revanche, il faut y penser !
  • Établissez le plan fonctionnel de votre site pour faire en sorte que l’internaute n’ait jamais à revenir en arrière dans son processus d’achat. Ajoutez par exemple des informations de validation de paiement pour le rassurer de la prise en compte de son règlement par carte bancaire. Ou alors, affichez un message de prise en compte de sa commande afin qu’il sache que le système a bien enregistré son paiement. Cela rassure le client d’une part et apporte de la crédibilité à votre site d’autre part.

➥ 10 – La liberté

Bien que votre travail consiste à planifier et à anticiper les besoins et les comportements des utilisateurs, il est indispensable que l’ergonomie de votre site lui laisse le maximum de liberté dans sa navigation. L’internaute doit avoir l’impression de contrôler ses déplacements à travers le site. Pour cela, chaque action doit être consentie. Voici comment vous pouvez vous y prendre en pratique :

  • L’utilisateur se sentira libre de ses actions sur votre site s’il y retrouve les mêmes fonctions que sur des sites qu’il connait déjà. Pour rendre cela possible, vous devez appliquer la loi de la convention qui reprend les pratiques d’usage que l’on retrouve sur les autres sites existants. L’UX Designer va donc répondre à ses habitudes de navigation : la fonction copie textuelle, disposition des éléments, possibilité de retour en arrière, etc.
  • Chaque action effectuée par l’utilisateur doit requérir son approbation. Sans celle-ci, il se sentira dans une obligation inconfortable et aura tendance à quitter le site pour un autre qui lui offre plus de contrôle. Cela a pour conséquence de faire augmenter votre taux d’abandon.

➥ 11 – Accessibilité

Lorsque vous avez créé votre persona dans le cadre de votre projet de développement de design, il est évident que vous avez pris en compte absolument tous les paramètres en ce qui concerne la définition des profils types de vos utilisateurs.

Ainsi, quel que soit votre public cible, il faut toujours inclure toutes les capacités physiques et psychologiques des utilisateurs. Pour retenir cette règle d’ergonomie très importante, souvenez-vous juste que chacun d’entre nous a un déficit quelconque. Voici comment vous pouvez vous y prendre en pratique :

  • Pour répondre à cette obligation d’adaptation, en ergonomie, votre objectif est de faire en sorte que votre site internet soit accessible à tous les internautes, sans exception et quel que soit le support et le canal par lequel ils consultent votre site web. De cette manière, chaque visiteur, aussi unique qu’il soit, doit pouvoir bénéficier du contenu de votre site dans les mêmes conditions de confort, de simplicité et de fluidité. Et cela, en fonction des modalités perceptives qui leur conviennent.
  • En ce qui concerne l’aspect technologique de cette accessibilité, tous les utilisateurs doivent pouvoir bénéficier du contenu de votre site depuis n’importe quelle plateforme : navigateur, système d’exploitation, tailles et résolutions d’écran, fonctions activées telles que JavaScript, affichage des images, cookies. Cela concerne aussi les plugins installés comme Flash, ainsi que tous les types de logiciels.

Découvrez les règles d’accessibilité numérique pour vos applications et site web

➥ 12 – Satisfaction de l’utilisateur

La satisfaction de l’utilisateur est la règle de base et surtout l’objectif principal de votre mission en ergonomie ! Cette règle chapeaute toutes les autres et doit être au cœur de chacune de vos actions de décision.

Que votre projet soit en prévision ou déjà en cours de réalisation, la satisfaction de vos futurs utilisateurs reste la finalité de votre travail. Pour cela, il est indispensable de bien analyser ses besoins, les comprendre et les retranscrire à travers un système fluide et logique.

Ensuite, vos contenus doivent répondre à leurs attentes de manière claire et complète. Enfin, la fidélisation de vos utilisateurs sera définitivement tributaire de votre créativité !

Conférence Amélie Boucher sur la navigation Mobile

Pour terminer, je vous laisse une conférence que j’apprécie beaucoup sur la navigation Mobile.

Partagez votre amour