Travailler la longue traine en SEO

Longue traîne en SEO : définition et explication

La longue traîne est une technique de référencement naturel, complémentaire au choix des mots-clés principaux et secondaires. Bien optimisée, elle est très efficace. Elle cible mieux les internautes et augmente le trafic de qualité d’un site internet. La difficulté : trouver les mots-clés longue traîne. Voici quelques pistes pour renforcer votre stratégie SEO et améliorer le taux de conversion de votre site web.

Qu’est-ce qu’une longue traîne SEO ?

La longue traîne, encore appelée « long tail SEO« , n’est pas un concept nouveau. L’expression a été utilisée pour la première fois en 2004 par Chris Anderson, rédacteur en chef du magazine Wired.

Une déclinaison SEO d’une théorie marketing

C’est une théorie marketing qui prouve que les produits peu demandés représentent collectivement plus de ventes et de chiffre d’affaires que les best-sellers.

La traduction de ce concept en SEO ? Les mots-clés les moins demandés génèrent collectivement plus de trafic que les mots-clés les plus populaires.

Cette technique consiste donc à exploiter les mots-clés à faible concurrence, dans des expressions de 3 mots minimum. À noter : que les mots-clés de longue traîne ne se présente pas sous la forme d’une phrase incluant des mots de liaison mais sous une forme télégraphique.

Comprendre la longue traîne en SEO
Comprendre le phénomène de longue traîne en SEO

Avantage de la longue traîne dans une stratégie SEO :

Si on détaille la courbe du trafic généré par rapport aux mots-clés, le constat est le suivant : plus le mot-clé est court et générique, plus il génère de trafic. Et plus les mots-clés sont longs et ciblés, moins ils génèrent de trafic. Alors quel est l’intérêt de la longue traîne seo ? Il y en a deux :

  • Si on additionne les recherches de longue traîne, elles représentent 80 % du trafic généré vers le site.
  • Le trafic généré est de meilleure qualité, car ciblé. Le taux de conversion est plus élevé. Et plus votre référencement naturel sera nichée, plus elle sera efficace.
  • Cette technique aide à mieux positionner un site sur les moteurs de recherche, car il y a moins de concurrence au niveau des mots-clés.

Prenons un exemple. Limone Web. Si vous tapez les mots-clés populaires « agence UX Design » dans Google, il y a peu de chances que l’agence apparaisse dans les premiers résultats. En revanche, si vous tapez une requête plus ciblée « agence UX Design SEO Lyon », vous la verrez apparaître en première page. Et si vous cherchez un prestataire sur Lyon orienté UX Design et SEO, peut-être serez-vous plus tenté de cliquer sur le lien menant au site internet ?

Autre avantage de travailler la longue traîne : être repéré par Google. Un site qui a développé un cocon sémantique et un nuage de mots-clés sur un thème est considéré par les algorithmes comme un site expert. Il sera mieux positionné dans la page des résultats.

Besoin d’un audit SEO Gratuit ?

Comment trouver des mots clés de longue traîne ?

Travailler les requêtes longue traîne, c’est penser richesse et optimisation sémantiques de vos contenus. Votre mission : traquer les synonymes et mots connexes, varier le vocabulaire, imaginez le langage utilisé par l’internaute.

Voici 3 techniques pour réaliser un audit sémantique, identifier un champ lexical thématique et développer votre stratégie de longue traîne.

Choix des mots cles en SEO
Bien choisir les mot clé de longue traîne

Barre de recherche et recherches associées Google

Le premier réflexe, totalement gratuit, est d’utiliser le moteur de recherche Google. Testez les mots-clés, analysez les résultats de recherche, repérez les mots et expressions clés qui ressortent dans les méta-titres et méta-descriptions des concurrents.

Et quand vous commencez à taper votre requête dans la barre de recherche, prêtez un œil attentif aux suggestions. Ce sont les requêtes les plus fréquentes des internautes par rapport à votre mot-clé.

Pour compléter, Google Trends permet de connaître la fréquence à laquelle des mots ou expressions ont été recherchés.

Utiliser les questions de recherche Google

Toujours sur Google, vous verrez souvent apparaître au milieu des résultats de la première page une liste de questions posées par les internautes. Elles sont aussi de précieuses informations pour identifier les recherches et les mots-clés utilisés. Jetez également un œil sur les recherches associées en bas de page. Soyez curieux : Google vous guide.

Answer the public est aussi un outil pertinent pour identifier les questions que se posent les internautes sur un thème. La version gratuite est néanmoins limitée à trois recherches quotidiennes.

Des outils payants comme Ranxplorer

Il existe de nombreux outils pour identifier et analyser les mots-clés de courte traîne et de longue traîne. Ranxplorer, Keywordtool, Ubbersuggest, Optimiz SEO, SEMrush, SeRanking, Mangools, SEObserver, SEOQuantum…) : le marché foisonne de solutions.

Ces outils listent les mots et expressions clés associés à un mot-clé principal, en se basant sur les recherches effectuées par les internautes. Selon les sites, l’analyse sera plus ou moins développée. Vous pourrez avoir accès à l’analyse concurrentielle des mots-clés, le coût par clic, la difficulté SEO, des historiques détaillées… Si des versions gratuites sont proposées, il est incontournable d’investir dans la version payante pour accéder à des résultats complets et pertinents. Sur ce marché concurrentiel, Ranxplorer se démarque par son prix accessible qui n’enlève rien à la qualité des résultats.

Un référencement naturel de qualité et la définition des longues traînes nécessitent du temps et un investissement financier. Les résultats lexicaux fournis par les outils peuvent aussi être complexes à disséquer. Un expert SEO peut vous aider dans cette quête des mots justes. Il peut proposer un accompagnement personnalisé et adapté (audit sémantique, rédaction de contenus optimisés SEO, netlinking, maillage interne….). À la clé : un trafic de qualité et un taux de conversion boostés !